• recherche une tyrolienne pour crépir!quelqu'un connait il où  l'on peut se procurer du fumier?

    contact detrazfabre@free.fr


  •  

    Garrigue ou jardin ?  

    En fait au bout d’un chemin bien dur, bien sec, bordé de lentisques, de genêts et de pins, c’est un jardin en pleine garrigue  . Orienté est ouest et bien pentu, c’est une ancienne vigne que Claude et Cathy ont entrepris de cultiver depuis 4 ans. 
    Pour y entrer, on passe au-dessus du fossé, déversoir d’une source tarie aujourd’hui, mais qui sert de passage aux eaux de ruissellement par grosse pluie. Autant dire que l’arrosage est un problème dans cette parenthèse de garrigue ! Même le creusement à la force des bras d’un puits de 7m n’a rien donné ! ( photo puits) Des cuves (4m3) alimentées par l’eau … de  « la maison » à grand renfort de voyages en voiture sont installées dans le haut du jardin. Cette solution est provisoire puisqu’un projet de forage est dans l’air.

    Donc si on résume, une terre argilo-calcaire impraticable quand il pleut, compactée quand il fait sec, et pas d’eau … Certains paris sont risqués et pourtant même en janvier, le jardin de Boutarel est « habité » !

    La partie inférieure à l’est est aménagée en lasagnes, installées en travers de la pente pour éviter le ravinement quand il pleut mais retenir en même temps l’essentiel de l’eau qui dévale le chemin. 
    Pour alimenter les lasagnes, les couches de fumier de cheval, de broyat et pour finir de paille se superposent. Résultat : au-dessous la terre est souple et noire .

    A cette période de l’année, le persil  les fèves  et l’arroche  s’imposent, mais on imagine bien le travail réalisé par les « travailleurs de l’ombre »  sous cette terre bien protégée !

    Autour du jardin poussent les aromatiques  santolines, sauges, absinthe

    Au bord du chemin, les fraisiers .L’ombre sera produite par des fruitiers

    plantés au milieu des lasagnes (figuiers…)

    Afin de permettre de marcher par temps humide et limiter la pousse des adventices, une couche de broyat grossier est répandue sur le chemin bordé d’iris.

    La partie supérieure séparée du jardin est plantée d’arbres fruitiers et habitée par les poules et leur coq, en pleine santé 

    Tout le « mobilier du jardin » est fabriqué à partir d’éléments récupérés (portes, volets.. .) qui servent à mener des expériences (réalisation de terreau en caisse) et qui ont aussi permis de construire un poulailler … de luxe !

    Une phrase des visiteurs impressionnés par le travail réalisé : « C’est un travail de romain ! »
    Une phrase du jardinier qui traduit bien l’âme du lieu : « Redonner à la terre ce qu’on lui a pris ».


  • Graines del Païs : A la rencontre des artisans semenciers, Sybille Stammberger

     

    "Nous sauvegardons les variétés anciennes mais nous en développons aussi des nouvelles." Pour ce 4ème portrait de nos artisans semenciers, Sybille Stammberger nous explique pourquoi son métier est fondamental, tout en étant sans cesse source d'émerveillements.



  • Le BRF

    BRF signifie Bois Raméal Fragmenté 

    Cette technique utilise le bois des rameaux d'arbres découpées en petits fragments. Cette technique représente plus qu'un simple paillis car elle permet le développement des champignons (mycélium) et la création d'humus stable afin de développer la fertilité du sol.

    Comprendre le BRF

    .

    Explications de Jacky Dupety

    • à partir des travaux de recherche du professeur Gilles Lemieux, à l'université Laval à Québec
    • "Faites un essai dans votre jardin sur une surface de 1m sur 1m, avec 3 à 4 cm de BRF et observez ce qui se passe"

      Préparer le BRF

      Quels matériaux utliser pour le BRF ?

      • il faut utiliser du bois d’essences feuillues (pas plus de 20% de bois de résineux comme le pin, le sapin, ...)
      • certaines espèces d'arbres comme le chêne, le fresne, l'érable, et accacia sont particulièrement recommandées
      • Certaines espèces comme le marronnier et l'eucalyptus ne doivent pas être utilisées à plus de 20% dans le BRF
      • Comment préparer le BRF ?
        • on utilise des rameaux de moins de deux an (un an idéalement)
        • de maximum 5 cm de diamètre
        • il préférable de récolter les rameaux encore flexibles (la lignine n'est pas encore polymérisée)
        • il faut 10 m2 de rameaux pour obtenir un m2 de BRF

        Acheter un broyeur

        • Un essai comparatif mené par le Centre écologique de Terre Vivante a identifié les modèles Viking GE250, Eliet Primo et Eliet Maestro comme de très bons broyeurs pour préparer du BRF 

          Se procurer du BRF

          Si on ne possède pas de broyeur, ni de rameaux a broyer en quantité suffisante : on peut acheter du BRF ou louer un broyeur :

          1. Sur les Pages Jaunes de l'annuaire, cherchez la profession d'élagueur ou les entreprises d'entretien de jardins. Ces professions coupent et le plus souvent broient les végétaux. Plutot que de payer pour les évacuer en déchetteries, ils peuvent les donner, mais de plus en plus, ils le vendent. 
            Actuellement , il faut compter environ 30€ pour un camion de 3m³ de broyat. C'est variable selon les régions. 
          2. Vous pouvez aussi vous adresser aux services municipaux qui entretiennent les espaces verts de votre commune.

            Utiliser le BRF 

          • Le Brf peut s'épandre en été ou au début de l’automne (ex : Septembre)
          • il faut au moins 2 cm d’épaisseur, 3 cm est l’épaisseur standard recommandée
          • il est bon de faciliter le contact intime du bois avec la terre pour assurer un bon démarrage
          • il faut de 6 à 10 mois pour que le sol prenne une couleur noire, témoignant de la présence d’humus.
          • la couche humifère se développe depuis la surface, pour atteindre une profondeur de 10 cm dès 6 mois, puis 20 à 30 cm au bout d’un an. La faune est attirée par le mycélium et crée des galeries
          • le BRF mobilise de l'azote, un phénomène de "faim d'azote" - une pénurie temporaire - peut se produire (les feuilles des cultures jaunissent). Pour éviter la "faim d'azote", il est possible d'épandre du compost ou un engrais organique azoté (par exemple du purin).
          • si la surface à soigner est de 500 m2, il faut 10 m3 pour une épaisseur de 2 cm
          • il est recommandé d’épandre aussitôt après le broyage : la sève contient une multitude d’éléments : sucres, peptides, acides aminés, protéines, enzymes, biocatalyseurs… Un BRF fraîchement broyé contient cette sève, un produit qui a séché en est dépourvu.
          • Sur un arbre, il convient de placer du BRF au moins à l’aplomb du feuillage en prenant soin de laisser le collet de l’arbre bien aéré, c’est à dire sans BRF sur un cercle de 15 cm du tronc (l’arbre a besoin de respirer

            Le point de vue de Claude et Lydia Bourguignon

             

            Le Brf, c'est pour restaurer des sols

           

     





    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique