•  

    Travail du 1er août au jardin expérimental

    Les hommes ont fait du bruit … mais le résultat en valait la peine : tondeuse et rotofil ont bien mis les lasagnes en évidence.   Les récupérateurs ont été remplis grâce au groupe électrogène et à la pompe : pas moyen de faire autrement à cause du manque de déclivité !

    Grâce au broyat de notre fournisseur, la haie fruitière a été rechargée après désherbage.

    Lilou a apporté des poireaux qui voisinent maintenant avec les fraisiers.

    Au chapitre des « désagréments » :

    A) Le pommier a vu ses mini-branches céder au vent à cause de la présence de la zeuzère, insecte xylophage qui a été détruit avant d’atteindre le tronc. Il faudra rester vigilants et bien arroser les arbres pour que leur vitalité soit leur meilleure défense.

    B) Quant à la croix du Languedoc, elle disparaît sous le chiendent : même les parties désherbées dernièrement, « cartonnées » et recouvertes sont à nouveau envahies.
    Nous nous posons la question de son maintien : son entretien prend beaucoup de temps, les pierres permettent au chiendent de se faufiler et en l’état, elle a perdu son « prestige » de départ et devient le symbole de la … difficulté.
    Propositions :
    1) la remplacer par d’autres caisses de culture et utiliser les pierres pour faire une spirale d’aromatiques bien isolée du sol pour résister à l’attaque du chiendent .
    2) Retrouver la forme de la croix avec des caisses pourquoi pas triangulaires et/ou rondes …

    La discussion est ouverte !

     

    « »