•  

    • Le 15 août 2013, à la foire « bio » d'Olargues, conférence « jadinage » animée par Gérard Augé



    Petit résumé :

    Thème : Cailloux, sécheresse, dure dure ma terre !

    Plantes, engrais, amendements et paillage ? Ou comment améliorer la terre de votre jardin ? La fertilité d’un jardin dépend de nombreux facteurs ; l’améliorer est une priorité voire une nécessité pour le jardinier amateur de son paysage et de ses tomates ; comment le jardinier méditerranéen peut- il agir dans son petit ou grand jardin même si les conditions climatiques ou géologiques ou pédologiques sont difficiles ? Gérard Augé Agronome Pédologue ( pédo veut dire sol ) ; a dirigé pendant de nombreuses années un bureau d’étude spécialisé dans le sol et l’environnement, il est maintenant jardinier, formateur et anime des ateliers pédagogiques sur le sol, le compostage les soins des plantes par les plantes et réalise interventions en jardinage, verger école, en bio et biodynamie.

    Gérard Augé a bâti sa conférence à partir des questions de l'auditoire

    Pour comprendre un sol, il faut connaître la roche qu'il y a dessous, le climat, la botanique ( la végétation en se décomposant va contribuer à la nature du sol )

    Plus on met de légumes racines, plus les racines font travailler le sol....

    Le pissenlit est une plante merveilleuse pour le jardinier... sa racine ou gouge permet le passage des vers de terre etc....

    Pour la vie du sol, plus on couvre, mieux c'est.... dans les régions méditerranéennes, pailler un maximum.... on paille avec tout... attention, pour la tonte de gazon frais, on ne met qu'une petite épaisseur et on paille par dessus... le gazon se décompose et agit comme un engrais

    Ne pas incorporer BRF ou paillage, cela produit une faim d'azote, toujours laisser en surface....

    Utiliser le carton.... excellente matière organique... éviter les cartons de couleur et imprimés.... optimiste concernant les encres, à force d'être recyclés, les cartons n'en contiennent pratiquement plus.... bonne couverture également pour éliminer les mauvaises herbes, on peut en mettre plusieurs épaisseurs.... prévoir 6 mois pour avoir une terre propre.... bien mouiller le carton....

    Terre sableuse : terre à légumes racines, se réchauffe vite.... inconvénients : arrosages fréquents, un peu tous les deux jours...

    Terre argileuse : arrosage plus important tous les 5-6 jours.... difficile pour les vergers.... éviter la stagnation de l'eau.... après un arbre fruitier à noyau, mettre un arbre fruitier à pépins... 15 ans avant de remettre à la même place un arbre à noyau...

    Sol à tomates ??? : pas de sol à tomates.... c'est la tomate qui est le plus cultivée industriellement.... peut vivre n'importe où, n'importe comment, se plait dans les pires sols.....

    Meilleur engrais vert : les céréales

    Cendre : engrais minéral, ne pas en mettre trop, 50 à 100 gr par m2...

    Concernant les purins : pas faits pour être conservés.... 15 jours à 1 mois... maximum 3 mois...

    Purin de prêle peut être conservé plus longtemps... 

    Consoude : excellente plante....

    La consoude est une plante herbacée de la même famille que la bourrache et le myosotis (famille des Boraginacées).
    Il existe de nombreuses espèces botaniques de consoudes, notamment la consoude officinale, la consoude de Russie, la consoude pourpre et les hybrides appelés "sélections de Bocking".

    Cette plante vivace possède des feuilles velues et épaisses, soutenues par un solide pétiole, et des tiges florifères garnies de clochettes de couleur variable selon les variétés. Ces
    fleurs très mellifères attirent les insectes pollinisateurs.

    C’est une plante très rustique qui accepte tous types de terrains et peut même devenir envahissante. Elle apprécie les endroits frais et humides et supporte une exposition ombragée. On la trouve notamment dans les sous-bois, au bord des routes et dans les fossés.

    Préférer le plant aux graines ( trop envahissante de cette manière ) …. broyée, la consoude est un excellent couvre sol....

    Au début des semis et plantations, on passe le purin d'ortie et ensuite, à partir des fleurs et fruits, le purin de consoude....

    A l'automne tous les purins doivent être finis....

    Concernant les fumiers :

    Fumier de cheval : penser à l'animal.... il fait chauffer la terre... bien en février-mars … s'interroger sur l'élevage du cheval ( produits qu'on lui donne )....

    Fumier de poule : puissant, très riche en azote.... bombe à retardement …. mettre très peu... et, pas sur les plantes sensibles.... on peut faire un purin en le mettant dans l'eau 2 à 3 jours... tourner tous les jours et on obtient un très bon engrais....


    BRF : préférer du broyat vert, récupéré et broyé aux alentours … ne pas acheter ni faire voyager....

     

    « »